• w-facebook
instagram-logo.png

© 2019 Caterina Varchetta

Caterina Varchetta, une créative dans l’âme...     

 

D’origine napolitaine, cette artiste nomade évolue dans un univers multiculturel depuis l’adolescence : entre l’Allemagne, l’Angleterre et plus tard l’Écosse, c’est en France où elle aura la révélation que ses pulsions créatrices doivent s’exprimer à tout prix dans la matière.


 



Caterina peint comme elle vit, on pourrait la comparer à un volcan qui sommeille : quand elle crée, une pièce unique, il y a un temps de maturation ou elle plonge à l’intérieur d’elle-même, dans une quête d’ordre spirituel pour trouver l’harmonie dans la dualité entre force et fragilité, ombre et lumière ; puis vient l’explosion d’une force vitale exubérante, qui émerge dans ses toiles et ses porcelaines, quand le volcan prend feu.

Tout commence à Paris où elle arrive avec sa famille en 2006, par une rencontre avec l’univers de la peinture. En quête de sens, ayant besoin d’exprimer ses émotions et de partager sa passion pour l’art, elle va chercher à transmettre son amour de la vie en jouant avec les contrastes, les complémentarités et les oppositions des couleurs et des matières.

«Au-delà de l’esthétique, il y a toujours la volonté de faire de chaque tableau ou pièce un miroir de mon âme kaléidoscopique. Si le travail est un travail introspectif, c'est loin d'être un travail auto-orienté, car il y a toujours la volonté de transmettre, de partager l'émotion, l'énergie et la joie de vivre.»

Ses influences viennent de sa propre histoire, de ses voyages et vécus dans divers pays, de ses rencontres de par le monde, de son attirance pour l’Orient : avec un mari d’origine indienne et une sœur vivant au Japon. Son ouverture à l’autre, aux richesses de l’inconnu, à la diversité culturelle font de Caterina une artiste à part entière, à l’insatiable curiosité, qui peint aussi comme elle cuisine, avec vitalité, inspiration et une passion débordante.
 


Créatrice d’ambiances, partout où elle vit, elle laisse sa propre marque originale, dans une démarche authentique. C’est pourquoi elle ne s’inscrit pas dans des  ‘’tendances’’ quelconques, mais dans un mouvement spontané : guidée par son intuition, elle invente sa propre technique par l’alliance des matières et des couleurs (pigments, feuilles de cuivre, d’or ou d’argent, sable, verre, papiers japonais…) qui lui confère un style unique et en marge. Elle allie la peinture sur porcelaine et sur toile dans des projets de travail qui atténuent de plus en plus les frontières entre leurs pratiques respectives.

 

Caterina cherche à trouver des réponses à des émotions universelles en partageant ses ressentis face à un univers personnel en perpétuelle évolution : chaque arrivée dans un nouveau pays est à la fois une reconstruction et un arrachement de celui où elle a créé des racines pendant quelques années. Elle trouve l’inspiration et l’intensité de sa création dans ces déchirures, qui sont faites de souffrance et de joie intense à la découverte de nouveaux horizons.

Ses œuvres se trouvent chez des collectionneurs dans le monde entier (États-Unis, Australie,  Argentine, Singapour, Japon, Écosse, Angleterre, Allemagne, Italie, France…) ou  l’accompagnent dans chaque pays où elle vit et expose.